Nadia COSTE

Nadia COSTE

Nadia COSTE

Autrice

Auteure Nadia Coste est née en 1979, près de Lyon.Moyenne à l’école malgré son imagination débordante, elle délaisse les livres jusqu’à ses dix-huit ans, année où elle découvre les littératures de l’imaginaire. Le déclic se fait alors, et ses propres histoires commencent à mûrir. En 1998, elle s’autorise enfin à coucher ses histoires sur le…

Auteure

Nadia Coste est née en 1979, près de Lyon.Moyenne à l’école malgré son imagination débordante, elle délaisse les livres jusqu’à ses dix-huit ans, année où elle découvre les littératures de l’imaginaire. Le déclic se fait alors, et ses propres histoires commencent à mûrir. En 1998, elle s’autorise enfin à coucher ses histoires sur le papier.
Elle travaille ses premiers romans comme des exercices avant de passer aux choses sérieuses en 2004. Six ans et neuf versions plus tard, le premier volume de Fedeylins est publié chez Gründ.
Après la parution des trois tomes suivants, la tétralogie est complète. Nadia se consacre alors à d’autres univers pour les plus jeunes, dont la trilogie Les Yeux de l’Aigle à destination des lecteurs de 8 à 12 ans, publiée entre 2012 et 2013 chez Gründ et la série SpaceLeague aux éditions L’Equipe.
Ascenseur pour le Futur (Syros, 2014) marque un tournant dans sa carrière, avec la nomination à de nombreux prix, et une visibilité nationale.
Elle revient à la littérature pour ados (et plus) avec Le Premier aux éditions Scrineo en 2015, puis avec L’Empire des Auras (2016) et L’Effet Ricochet (2017) aux éditions du Seuil, ainsi que Les Élémentaires (2017) aux éditions Castelmore.
Papa de Papier (Syros, 2018) l’éloigne de l’imaginaire pour aborder des problématiques fortes autour de la maltraitance (verbale et physique) pour les jeunes lecteurs, tandis que Ma pire semaine de vacances (Castelmore, 2018) propose une aventure haute en couleur sur fond d’écologie. On peut également retrouver ce thème qui lui tient à cœur dans Rhizome (Seuil, 2018), mais abordé différemment, et pour un public plus âgé.
En 2018, Nadia revient dans l’univers des Fedeylins avec Jivana, un roman indépendant publié aux éditions ActuSF sous le label Naos.
Comment je suis devenue un robot, publié aux éditions Syros en 2019, a été travaillé avec des classes de 5ème et 4ème dans le cadre du feuilleton des Incos. Ce roman aborde le handicap et le rapport au corps à l’adolescence, dans un cadre réaliste.
Sa nouvelle Solange de Paris est parue dans le recueil Renaissances.Nadia Coste viendra nous présenter en septembre son nouveau roman, co-écrit avec Silène Edgar : Vendredi dans la peau de ma prof.

X